Thérapies sportives pour le conditionnement et la réhabilitation

NOUVEAU SERVICE EXCLUSIF!

Informez-vous à notre thérapeute sportive Kathryn Lefrançois au k.lefrancois@equivet.ca et visitez la page de l'Équipe pour mieux la connaître!

La médecine sportive équine a gagné en importance dans les dernières années et une littérature scientifique fiable est désormais disponible. Elle appuie entre autre l'utilité des thérapies sportives complémentaires, du conditionnement par les exercices au sol et des électrothérapies (TENS, ultrasons, etc.) pour l'entraînement et la réhabilitation du cheval.

Travail aux longues rênes

En formant un corridor de chaque côté du corps du cheval, les reines longues servent à travailler la rectitude du cheval et la symétrie musculaire. Pour qu’un cheval puisse s’équilibrer et bien se soutenir dans les tournants, les cercles et les mouvement latéraux, il doit d’abord avoir une bonne posture et être symétrique en ligne droite. Le travail aux longues rênes est parfait pour les chevaux au repos ne pouvant que faire du pas étant donné que cette technique distribue les charges également sur chaque membre, contrairement au travail à la longe en cercle. Elle travaille également la proprioception et les muscles stabilisateurs du dos avant d’introduire des mouvements plus complexes.

 

L'utilisation des longues rênes est aussi justifiée pour les chevaux activement en entrainement afin d'uniformiser la musculature et ainsi promouvoir une symétrie musculaire essentielle. Les mouvements latéraux et le travail sur 3 pistes  peuvent être appris et renforcis grâce aux longues rênes.

Travail à la longe double

La longe double est très intéressante car la deuxième longe sert de contrôle extérieur et de vitesse (similaire à la rêne extérieure dans le travail en selle). La longe double permet de travailler la flexion latérale du corps ainsi que le contrôle et l’engagement des postérieurs sur le cercle. Elle assure également un support musculaire de la base du cou et du dos et permet de muscler l'encolure correctement pour un port de tête adéquat.

 

Les longes peuvent être installées différemment selon les besoins du cheval et selon sa progression dans l'entraînement.

Système d’entraînement avec bandes élastiques et/ou enrênements

Un système de bandes élastiques ajustables peut être utilisé lors du travail au sol et consiste en un élastique sous les abdominaux et/ou un derrière les postérieurs, selon le niveau d'entraînement et la tolérance du cheval. L'élastique sous les abdominaux sert de stimulation tactile qui encourage une contraction des muscles abdominaux et une flexion des muscles du dos. L'élastique autour des postérieurs peut servir à corriger ou encourager une amplitude de mouvement correcte des postérieurs dépendamment de la démarche du cheval et du problème à travailler.

Pour ce qui est des enrênements, bien utilisés, ils permettent d'offrir un point de contact stable au cheval dans les début de son habituation au techniques de longes et bandes élastiques. Elles ne sont surtout pas utilisées pour ramener de manière forcée le nez du cheval vers le poitrail et sont souvent en combinaison avec les doubles longes. Les rênes élastiques sont attachées à différents niveaux sur le surfaix pour promouvoir ou corriger un certain port de tête et ainsi travailler les muscles qui y sont rattachés.

Labyrinthe

Cette technique sert à demander de très petits mouvements réfléchis chez le cheval en lui demandant de marcher à travers un corridor de pôles placées sous la forme d'un S. En stimulant un membre à la fois, cet exercice permet de recréer les patrons de l'influx nerveux et du contrôle moteur qui peuvent avoir diminué suite à de longues périodes de repos ou d’inactivité. Il se peut également que le système nerveux moteur d'un cheval ayant eu une biomécanique déficiente d'un membre pendant une période prolongée doive réapprendre à fonctionner et le labyrinthe est un exercice pour y parvenir.

Conditionnement avec pôles (en main et à la longe)

Les pôles peuvent être très utiles pour une grandes variétés de cas, qu'elles soient au sol, toutes surélevées, surélevés d'un seul côté en alternance ou non. La façon dont elles seront disposées sera unique pour chaque cheval et chaque type de conditionnement.

 

Elles servent à augmenter la proprioception, la flexion des articulations des membres et donc aident à bâtir les structures musculaires des membres antérieurs et postérieurs, unilatéralement ou bilatéralement. Lorsque la biomécanique des membres postérieurs est rétablie et adéquate, les pôles aident à promouvoir l’engagements des postérieurs. De même que pour le labyrinthe, les pôles peuvent également servir à recréer des patrons nerveux moteurs adéquats lors de la réhabilitation.

Modes de paiment acceptés à l'écurie !

Visa, Mastercard, Interac, argent, chèque

 

Financement AccordD disponible ! Renseignez-vous

© 2018 Tous droits réservés photos et contenu 

Service Vétérinaire Ambulatoire EquiVet inc.

1-833-CHEVAL1

1-833-243-8251

438-800-3035

info@equivet.ca